E-Learning

Une formation efficace et de transfert des connaissances sont la base pour la gestion durable de la qualité dans les entreprises.

Du E-Learning au M-Learning

La formation permanente à l’ère du Web 2.0

Nous vivons aujourd’hui, avec internet, une rupture équivalente à celle qui a vu l’invention de Gutenberg rompre avec la diffusion sélective du savoir en permettant au plus grand nombre d’accéder aux Livres de la Connaissance.

Le modèle économique émergeant, celui du réseau, s’est accaparé de tous les domaines où l’interaction humaine peut créer de la plus-value, des ressources inépuisables et renouvelables. La formation et l’apprentissage assurés par l’entreprise s’appuyant sur les nouveaux modes de transfert des savoirs en fait partie. La profusion de logiciels et progiciels mis à disposition des usagers, offrent effectivement aux individus et aux entreprises la faculté d’acquérir chez soi, sur le lieu de travail ou sur le téléphone mobile des connaissances et savoirs dans tous les domaines et sur tous les canaux de diffusion.

Cette mise en réseau des savoirs convient parfaitement aux PME/PMI, notamment dans leurs efforts de parfaire la qualité de leurs savoirs. Ce ne sont souvent que des compétences digitales des usagers et/ou le manque de temps ou de connexion d’Internet qui gênent l’accès illimité pour tous à tous les savoirs du monde à tout moment. Quels sont les avantages d’un E-Learning, Blended Learning, Social Learning et M-Learning pour les PME/PMI et leurs collaborateurs?

  • Un gain de temps et d’argent,
  • une extrême souplesse dans l’acquisition des nouveaux savoirs. (Un module d’apprentissage de langue par exemple ou un tutorial peuvent être réécoutés plus d’une fois, podcastés, mis en relation avec d’autres).
  • Le réseau permet également d’échanger, comparer et évaluer la qualité du support de formation.

Que pouvons nous faire pour vous?

  • Vous assister dans la sélection des meilleurs outils adaptés aux compétences et besoins spécifiques de vos collaborateurs et de votre entreprise.
  • Evaluer la qualité et l’adéquation des supports pédagogique et technologique et,
  • définir la valeur ajoutée réelle pour l’individu et la l’entreprise.